Accueil Securité Kamanyola: 2 présumés bandits arrêtés; 1 arme AKA 47 et 47 munitions...

Kamanyola: 2 présumés bandits arrêtés; 1 arme AKA 47 et 47 munitions de guerre saisies par les FARDC

4
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Deux personnes ont été arrêtées à la barrière Kamanyola Ngomo dans l’avant-midi de  lundi 11 novembre 2019 aux environs de 10h par les militaires du 3302ème  Régiment en collaboration avec la population qui a suspecté le mouvement de ces personnes.

Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu le Capitaine Dieudonné Kasereka, ces personnes étaient à trois sur une même moto en provenance de la plaine de la Ruzizi.

La 3ème personne a réussi à fuir avec la même moto. Il précise que ces personnes sont des civils originaires du quartier Kasenga en territoire d’Uvira. Les militaires ont trouvé dans leurs mallettes une arme AKA 47 et 57 munitions de guerre.

Le Capitaine Dieudonné Kasereka estime que ces personnes font partie des voleurs à mains armées qui insécurisent la population sur la route nationale Numéro 5, dans la plaine de la Ruzizi au Sud-Kivu.

Ces présumés bandits sont soupçonnés d’avoir voulu s’infiltrer soit à Nyangezi dans le territoire de Walungu, soit dans la ville de Bukavu pour continuer leurs opérations, précise le porte-parole de l’armée dans cette partie de la province.

Signalons que dans moins de trois mois, plusieurs munitions de guerre ainsi que des armes ont déjà été saisies entre les mains de civile par les forces de l’ordre entre Bukavu, Nyangezi, Kamanyola et la ville d’Uvira.

Le dernier cas est survenu en date de jeudi 7 novembre 2019 lorsque les services spécialisés de l’armée à Kamanyola ont arrêté trois personnes dont deux de nationalit& congolaise et un autre de nationalité rwandaise.

Selon le secteur opérationnel du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu, ces personnes sont présumées être des collaborateurs et ravitailleurs du groupe armé d’origine burundaise « Red Tabara » opérant dans la partie Sud du Sud-Kivu.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC, par la bouche du Capitaine Dieudonné Kasereka, encouragent la population qui a commencé à dénoncer ces hors la loi.

Et au lendemain de ce dernier cas d’arrestation de deux personnes détenant une arme à feux à Kamanyola, la société civile invite la population à la vigilance et s’approprier sa propre sécurité en dénonçant tous les bandits qui sont impliqués dans ces actes.

Article précédentLinafoot Division 2: l’OC Mungano reçoit l’AS Nika ce lundi 11 novembre
Article suivantInsécurité à Kabare: plus de 20 morts depuis janvier 2019
La Radio Maendeleo est une radio d’informations de la ville de Bukavu au Sud-Kivu en République démocratique du Congo. Une radio associative qui existe depuis mai 1993. C’est une initiative mise en place par le Conseil Régional des Organisations Non Gouvernementales de Développement du Sud-Kivu (CRONGD), l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) et le Projet kabare de la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ). L'obectif de cette radio est de: (1) Produire et diffuser des informations et des programmes pertinents et de qualité (2) Accompagner, animer, former à peu près bientôt 150 radio-clubs en reportages de proximité et à la participation à la vie de la radio (3) Donner la parole à tous et privilégier les voix étouffées d’en bas (simples citoyens, femmes, jeunes, minorités sociales, et autres marginalisés…); (4) Prêter son expertise aux médias locaux et œuvrer à leur renforcement ; (5) Faciliter au public l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) (6) Faciliter au public l’accès aux journaux et périodiques locaux, nationaux et internationaux.