Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info

archive03/25/2019

Securité

Kalehe: plus de 300 éléments mai mai se sont rendus mais jusque-là non encadrés

Plus de trois cents éléments mai mai dirigés par le chef rebelle Nkubito ont déjà quitté les forêts des hauts plateaux de Numbi et Ziralo dans le territoire de Kalehe, avec l’intention de déposer les armes. Ceci depuis le début des séances de sensibilisation menées par les autorités locales. Dans un entretien avec Radio Maendeleo lundi 25 mars 2019, l’Administrateur assistant du territoire de Kalehe en charge des finances Pascal Cimana indique que les gouvernements central et provincial leur ont donné la mission de sensibiliser tous ces groupes armés afin...
Societé

Uvira-Fizi: plusieurs barrières illégales supprimées par les FARDC

Plusieurs barrières illégalement érigées sur la Route Nationale N'5 sur le tronçon Uvira Misisi Nyange ont été supprimées lundi 25 mars 2019 par une délégation de la 33ème Région Militaire conduite par le chef d’État-major de la 33ème Région Militaire le colonel Gbawala Jean Bosco. Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu le capitaine Dieudonné Kasereka, l’ordre est venu de haute hiérarchie militaire à savoir le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos. Il précise que seule la cité de Misisi qui est...
Securité

Kalehe: qui contrôle les hauts plateaux de Numbi entre les FARDC et les mai mai?

La société civile des hauts plateaux de Numbi en territoire de Kalehe alerte les autorités politico-militaires sur la présence des mai mai issus des groupes armés et prêts à se rendre aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC. Le président de la société civile des hauts plateaux de Numbi Richard Nsengiyumva Monde qui nous livre l’information précise que cela fait plus d’une semaine que ces mai mai vivent au sein de la communauté. Il ajoute que leur présence inquiète déjà les habitants de Numbi car il n’y...
News

RDC: seul le ministère de l’EPSP est habilité à organiser l’Examen d’État

Seul le ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel a le droit d’organiser les Examens d’État. C’est l’inspecteur principal à l’Inspection Générale de l’Enseignement à Kinshasa Jacques Mfutu qui l’a déclaré ce week-end à son passage à Bukavu. Pour lui, les parents dont les enfants évoluent dans des écoles techniques doivent se référer au ministère de l’EPSP pour les formalités relatives à la passation des épreuves de l’Examen d’État au risque de les rater. « aucun autre ministère ni autre structure de l’État n’est autorisé à organiser l’Examen d’État en dehors...