Accueil Politique RDC-Elections:les acteurs du Réseau Viwine plaident pour un processus électoral apaisé

RDC-Elections:les acteurs du Réseau Viwine plaident pour un processus électoral apaisé

110
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Les acteurs des organisations membres du groupe thématique protection et sécurité des défenseurs de droits de l’homme victimes et témoins Réseau VIWINE en sigle  encourage le processus électoral en République Démocratique du Congo en général et dans la province du Sud-Kivu en particulier.

Ces acteurs l’ont déclaré au cours d’une réunion extraordinaire qu’ils ont tenue jeudi 27 Décembre 2018.

Au cours de cette réunion, ces acteurs ont signifié que la République Démocratique du Congo est son troisième exercice démocratique après ceux de 2006 et 2011 entachés, selon eux, de plusieurs irrégularités.

Ils précisent que ceux prévus cette année devraient être libres, démocratiques et transparentes.

Les acteurs des organisations membres du groupe thématique protection et sécurité des défenseurs de droits de l’homme regrettent  le fait que les élections de 2018 aient commencé par la violation de la constitution, la politisation de la police et de l’armée ainsi des restrictions imposées à certains candidats pendant la période de campagne.

Au cours de cette activité, les acteurs des organisations membres du groupe thématique protection et sécurité des défenseurs de droits de l’homme ont fait allusion à certains articles de la constitution qui prônent les droits de l’homme.

C’est par exemple l’article 8 de la Constitution de la RDC qui stipule que l’opposition politique est reconnue en RDC et les droits liés à son existence, à ses activités et à sa lutte pour la conquête démocratique du pouvoir sont sacrés.

Ces acteurs ont également fait allusion à l’article 26 qui souligne que la liberté des manifestations est garantie.

Toute manifestation sur la voie publique ou en plein air impose aux organisateurs d’informer par écrit l’autorité administrative compétente, précisent les acteurs des organisations membres du groupe thématique protection et sécurité des défenseurs de droits de l’homme faisant allusion à la constitution de la RDC.