Accueil Securité Kabare:la société civile note une recrudescence de l’insécurité et alerte les autorités

Kabare:la société civile note une recrudescence de l’insécurité et alerte les autorités

127
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


La Société civile noyau territorial de Kabare demande aux autorités de diligenter des enquêtes afin de traquer les personnes qui sèment l’insécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Selon le président de cette structure citoyenne Emmanuel Bengehya, il ne se passe plus un jour sans que des familles de paisibles citoyens soient la cible d’attaques des personnes en armes non identifiées.

Notre source renseigne que dix-neuf cas d’attaques ont déjà été enregistrés en l’espace de dix jours dans le territoire de Kabare.

Le cas le plus récent est celui survenu dans la nuit de vendredi à samedi 9 Novembre courant lorsque quatre familles ont été attaquées dans les Villages  Nshanga et Mumosho dans le Groupement de Bushwirha.

Trois personnes ont été blessées par belles lors de cette attaque, regrette Emmanuel Bengehya.

« … plus de dix neuf maisons déjà visitées par ces bandits à mains armées… nous venons juste dénoncer et demander à l’autorité provinciale de s’impliquer et surtout de chercher un solution particulière parce que c’est presque tout le territoire de Kabare qui est frappé. Il faut que des enquêtes soient menées urgemment et qu’on démasque ce réseau de malfrats qui insécurisent la population », insiste le président de la société Civile de Kabare Emmanuel Bengehya.

La société civile de Kabare condamne ces cas d’attaques dont sont victimes les habitants de ce territoire et demande aux autorités ayant en charge la sécurité de sécuriser les habitants ainsi que leurs biens.

Article précédentSud-Kivu:ceux qui ne soutiennent pas Fayulu travaillent pour la majorité présidentielle (Aimé Jules Murhula)
Article suivantSud-Kivu:11 11 11 Belgique visite Radio Maendeleo et parle d’un partenaire stratégique
La Radio Maendeleo est une radio d’informations de la ville de Bukavu au Sud-Kivu en République démocratique du Congo. Une radio associative qui existe depuis mai 1993. C’est une initiative mise en place par le Conseil Régional des Organisations Non Gouvernementales de Développement du Sud-Kivu (CRONGD), l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) et le Projet kabare de la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ). L'obectif de cette radio est de: (1) Produire et diffuser des informations et des programmes pertinents et de qualité (2) Accompagner, animer, former à peu près bientôt 150 radio-clubs en reportages de proximité et à la participation à la vie de la radio (3) Donner la parole à tous et privilégier les voix étouffées d’en bas (simples citoyens, femmes, jeunes, minorités sociales, et autres marginalisés…); (4) Prêter son expertise aux médias locaux et œuvrer à leur renforcement ; (5) Faciliter au public l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) (6) Faciliter au public l’accès aux journaux et périodiques locaux, nationaux et internationaux.

1 Commentaire