Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Bukavu:L’Asbl Agir pour l’Accès aux Droits Humains juge inopportune la taxe sur stationnement

126views

L’organisation Agir pour l’Accès aux Droits Humains ADH en sigle qualifie d’illégale la perception de la taxe initiée par la mairie de Bukavu sur le stationnement des véhicules le long de la voirie urbaine et les parkings.

Dans une lettre adressée à l’autorité urbaine, le président de cette organisation Me Jean de Dieu Mulikuza souligne que la mairie devrait d’abord aménager des parkings avant d’exiger tout paiement.

Il fait remarquer toutefois que cette taxe est perçue uniquement pour les véhicules qui stationnent dans des parkings publics appartenant à la ville et aménagés spécialement pour cet effet.

Me Jean de Dieu Mulikuza rappelle au maire que la ville de Bukavu ne dispose d’aucun parking public aménagé et que la différence devrait être faite entre le stationnement sur les trottoirs ou devant les magasins, les hôtels et les habitations privées et le stationnement sur les parkings publics.

« … lorsqu’on lit la loi, on trouve que il s’agit de la taxe de stationnement aux parkings publics appartenant à la ville et aménagés à cet effet. Nous avons suivi le maire de la ville qui dit qu’il va déployer les taxateurs sur la chaussée pour que l’on puisse recouvrer des taxes parce que trouvant des véhicules stationnés sur la chaussée… nous disons que cela est illégal parce qu’on ne peut faire payer un stationnement que lorsqu’un véhicule stationne dans un parking qui a été aménagé par la ville. Nous disons qu’ont différencié entre la chaussée et le parking parce que la loi fiscale est d’interprétation stricte et doit être interprétée de manière stricte. Il n’y pas de confusion possible à faire. Lorsqu’on stationne devant son magasin ou sur la voie publique, il n’y a pas là un parking », estime le président de l’ADH.

Me Jean de Dieu Mulikuza pense que le recouvrement de cette taxe devrait venir après l’aménagement des parkings publics dans la ville.

Rappelons que le maire de la ville Bilubi Ulengabo Meshack a annoncé, au cours d’un point de presse, que la taxe sur stationnement sera perçue à partir de mercredi 19 septembre et que les taxateurs étaient déjà formés à cet effet.

Selon lui, cette taxe devra être perçue sur chaque véhicule en fonction de sa marque et du temps passé sur le lieu de stationnement.

Partagez: