Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

Bukavu:Arrestation de trois militaires présumés à la base de l’insécurité à Nyalukemba

72views

Les cadres de base du quartier Nyalukemba demandent au nouveau commandant de la 33ème Région Militaire de procéder au changement des militaires récemment affectés au poste frontalier de Ruzizi.

C’est ce qui ressort du conseil local de sécurité tenu ce lundi 17 septembre 2018 au bureau du quartier Nyalukemba dans la commune d’Ibanda.

Ces cadres de base motivent cette décision par le fait que ces militaires sont à la base de plusieurs actes d’insécurité dans ce quartier en arrêtant les gens nuitamment avant de les dépouiller de tous leurs biens.

Selon le chef de quartier Nyalukemba Deo Kurasa, le dernier cas est survenu dans la nuit de dimanche à ce lundi 17 septembre 2018 lorsque ces militaires ont déshabillé un couple vers la place dite feu vert.

Il félicite les jeunes du quartier qui se sont mobilisés en appelant la police et ensemble ils ont mis la main sur trois de ces militaires qui sont présentement entre les mains de leur hiérarchie.

« … après évaluation, nous avons constaté que la situation sécuritaire au quartier Nyalukemba n’a pas été rose ou nous avons enregistré plusieurs cas de vol et plusieurs tracasseries orchestrées par un groupe de militaires qui vient d’être installé au poste frontalier Ruzizi 3. Le dernier cas date d’hier dimanche à ce lundi 17 septembre vers 22h ou un couple venant d’une fête a été déshabillé à l’endroit communément appelé Feu vert et leurs vêtements fouillés un peu plus loin. Heureusement qu’un jeune garçon a alerté la police et d’autres habitants qui ont pourchassé ces militaires… et on est parvenu à arrêté trois militaires bien armés et deux autres militaires se sont volatilisés. Nous sollicitons l’appui de l’autorité militaire de nous aider à changer ces militaires au niveau du poste frontalier Ruzizi 3. Nous sommes décidés, avec ou sans moyens, de lutter contre l’insécurité dans notre quartier et dans toute la ville de Bukavu. L’opération Tujikinge initiée par le Gouverneur de Province est une vision. Sa réussite nécessite l’implication de tous et à tous les niveaux… », insiste Déo Kurasa.

Le chef de quartier Nyalukemba rassure également qu’une équipe des jeunes a été mise en place en collaboration avec la police pour surveiller les conducteurs des véhicules qui se font passer pour des taximan sur l’axe routier allant du Marché Nguba jusqu’à la frontière.

Deo Kurasa appelle tous les autres services qui ont en charge la sécurité et toute la population de s’impliquer afin qu’une solution durable soit trouvée aux problèmes de l’insécurité dans la ville de Bukavu.

Partagez: