Accueil Politique Sud-Kivu:Le cadre de concertation de la Société Civile exige le départ du...

Sud-Kivu:Le cadre de concertation de la Société Civile exige le départ du Colonel Roger Wavara

183
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le cadre de concertation provinciale de la société civile propose que soient prises des mesures idoines et urgentes pour le remplacement de l’auditeur supérieur militaire des FARDC au Sud-Kivu le Colonel Roger Wavara dans l’objectif de préserver la paix, la cohésion sociale restaurer l’image de la justice.

Déclaration faite lors d’un point de presse tenu Mercredi au bureau de la Nouvelle Société Civile située non loin du rond-point ISP en commune d’Ibanda.

Le cadre de concertation accuse le Colonel Roger Wavara de ne pas bien traiter les affaires civiles dont les dossiers fonciers à Bukavu.

Il est également reproché de faire notamment obstruction à l’exécution des décisions judiciaires en servant de couverture à qui il veut mais aussi de déguerpir et procéder à des démolitions des clôtures et immeubles sans réquisition ni notification écrite.

Le Colonel Roger Wavara est aussi pointé dans les transactions au tour des immeubles en protégeant les mafieux et déploient les militaires commis à l’auditorat pour superviser des destructions méchantes et constructions illicites.

Suite à cette situation, cette structure de la société civile demande au Ministre National de la Justice de remettre l’incriminé à l’ordre pour une cohésion sociale au Sud-Kivu.

« … l’exemple le plus frappant est celui de Mr Biringanine pasteur et préfet d’une grande école appelée Institut Tumaini… dossier de l’immeuble de Mr Bienvenu Karhakubwa défenseur des droits de l’homme et enseignant à l’Université Evangélique en Afrique ou l’auditeur a obstrué les mesures de la justice… que l’auditeur militaire Roger Wavara soit remis à l’ordre au risque de laisser la population de se prendre en charge… que le colonel réponde de ses actes devant la justice et réparation soit faite aux victimes… que la justice militaire s’éloigne de tout dossier civile et foncier au Sud-Kivu… », insiste le vice-président du cadre de concertation de la Société Civile Faustin Katanga.

Le cadre de concertation provinciale de la société civile souhaite qu’une commission d’enquête indépendante soit diligentée pour s’enquérir de la situation sur le terrain pour dégager les responsabilités.

Joint au téléphone à partir de Kinshasa ou il se trouve en mission, le colonel Roger Wavara promet de répondre dans les prochaines heures.