Accueil Environnement
253
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


 

La synergie des organisations d’assainissement SOA-RDC en collaboration avec le bureau de coordination de la société civile lance samedi prochain sa campagne dénommée « Bukavu ville-propre ». Ceci s’explique par le « degré accru d’insalubrité sur toute l’étendue de la ville de Bukavu à en croire ses organisateurs.

 Selon le vice-président de la SOA-RDC, Malgache MALYANGA le déficit dans la gestion des déchets par les autorités urbaines, communale et municipale est l’origine de la pollution de l’environnement qui provoque des conséquences sur le plan sanitaire même le décès et cela ternit l’image de la ville.

« Nous demandons aux ménages, aux boutiques et magasins, aux marchés, aux Kasoko, aux commerçants, petits vendeurs, ambulants, à mettre à profit les deux heures consacrées au SALONGO de chaque samedi pour véritablement nous débarrasser des déchets, des eaux usées et des égouts, des déchets dégradables et non dégradables qui nous entourent et qui nous causent bien dommages . Nous demandons aux autorités provinciales, urbaines, communales et municipales dits montrer l’exemple en s’impliquant dans les travaux communautaires dits Salongo qu’ils ont longtemps oublié en vue de redorer le blason terni de notre ville » indique le communiqué du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu.

Il demande à la population de toutes les communes de la ville de Bukavu de se lever pour combattre dans l’unité la dégradation de l’environnement.

Notre source indique quelques endroits qui constituent de dépotoir pirates dans la ville de Bukavu ont été identifiés pour le lancement de cette campagne.

Il s’agit notamment des alentours du collège Alfajiri et derrière le bureau de la REGIDESO dans la commune d’Ibanda.

La SOA qui va utiliser des camions pour l’évacuation de ces déchets va aussi vider les bacs à ordures que la Mairie a récemment placés à différents endroits de la ville.

La ville de Bukavu qui compte plus d’un millions d’habitants produit au moins 500 tonnes par jours qui ne sont pas bien gérer.