Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Santé

UVIRA : Le choléra considéré comme mauvais esprit par certains habitants

234views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Plus de quinze nouveau cas de choléra dont quatre décès ont été enregistrés à l’hôpital général de référence d’Uvira  pour les trente septième semaines épidémiologiques. Ces nouveaux cas viennent s’ajouter à plus de trente-sept cas qui étaient déjà sous traitement dans cet établissement hospitalier. Ces informations sont du superviseur de la zone de santé en charge de la surveillance épidémiologique d’Uvira Alonda RAMAZANI au cours d’une interview avec un reportage de radio maendeleo.

Selon lui, la prise en charge de cette épidémie se fait sans difficultés grâce à l’appui de certains partenaires. Il  fait savoir que la seule difficulté c’est que la population ne comprend pas qu’elle a un grand rôle à jouer dans la lutte contre cette épidémie.

Ce dernier parle notamment de fausses croyances qui font échouer les sensibilisations et le retard dans le transfert des cas suspects dans les structures sanitaires pour les soins appropriés.

«  Certains habitants,  au lieu d’amener directement  le malade à l’hôpital, ils l’amènent d’abord dans les chambres de prière croyant qu’ils s’agit de mauvais esprit », regrette Ramazani.

C’est dans ce conteste que  le Forum des Communicateurs pour le Changement Intégral FACCI a effectué un briefing avec les journalistes locaux à Uvira. Objectif, obtenir leur implication dans la sensibilisation de la communauté dans le combat contre le cholé dans la partie Sud Sud de la province.

Dans cette partie sud de la province que sud kivu, c’est la 34ème semaine qui a enregistré plusieurs cas de choléra soit 102 dans cette zone da santé depuis le déclaration de cette épidémie au Sud-Kivu.

 

 

 

Partagez: