Securité

Walungu:une barrière illégale supprimée par un ministre à Kashanja réinstallée par les militaires

Un mois seulement après la suppression de la barrière de Kashandja sur la Route Nationale numéro deux en territoire de Walungu, les usagers de cette route dénoncent sa réinstallation par certains militaires basés dans ce coin.

Selon certains chauffeurs et motards qui effectuent leurs activités dans cette partie de la province, les militaires érigent chaque jour à partir de 18h30 Minutes une barrière illégale à cet endroit, indique une source sur place sous anonymat.

Ces militaires attendent  chaque fois le soir pour installer la dite barrière, a confié à notre source un policier qui dis n’est pas être content de voir cette barrière réinstallée illégalement.

Certains chauffeurs affirment que pour passer à ce lieu, ils sont obligés de payer de l’argent selon la volonté du militaire rencontré sur place.

Les habitants des villages environnants le centre de Kashandja confirment les faits et disent assister impuissamment aux faits.

Pour rappel, il y’a à peine un mois que la barrière de Kashandja a été supprimée par le Ministre provincial de l’intérieur Victor Chomachoma lors de son passage dans cette partie de la province.

A cette barrière, près de dix services de L’Etat y fonctionnaient et y récoltaient de l’argent avec ou sans quittances.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer