La situation sécuritaire est préoccupante dans le sous-groupement de Mushenyi à Karhongo Nyangezi dans le territoire de Walungu.

Du premier Avril au Samedi 02 Juin, au moins six familles ont été la cible des attaques d’hommes armés non autrement identifiés.

Le bilan de ces attaques fait état des personnes tuées, d’autres bléssées et plusieurs biens emportés par ces malfrats, nous informe la société civile locale.

Le dernier cas en date est survenu le Samedi 02 Juin où la famille de Magambo Kabiona  de Bushwege a été attaquée pour la 2eme fois. Tous les biens ont été emportés par les malfrats, renseigne la même source.

La première attaque dans cette famille est survenue dimanche premier Avril où les biens ont été emportés, poursuit la société civile locale.

D’autres attaques sont intervenues Mardi 04 Avril lorsqu’un véhicule de marque Fuso en provenance de Luhwinja est tombé dans une embuscade tendue par les coupeurs de route non identifiés.

De même, une fille répondant au nom de Sifa native de Kaziba a été tuée et plusieurs biens emportés d’après toujours notre source.

La société civile regrette également le fait que la  famille de Magala toujours à Bushwege Bushwege s’est vue attaquée respectivement en dates du 12 et 20 Mai. Tous les biens de la maison ont été emportés et la mère de la Famille grièvement blessée par balle.

Toutes ces familles vivent dans les conditions précaires car tous les biens de leurs familles ont été emportés. Au total six familles ont été attaquées ces derniers jours à Mushenyi.

Le président de la société civile de Mushenyi Robert Buhendwa qui nous livre l’information tire la sonnette d’alarme et exige la sécurisation des personnes et de leurs biens dans cette partie du territoire de Walungu.