Securité

Uvira: les FARDC annoncent la reprise de plusieurs localités jadis occupées par les rebelles

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC, en opérations dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira depuis le 6 février 2019 ont déjà récupéré plusieurs localités jadis occupés par différents groupes armés.

Selon le porte-parole adjoint de la 33ème Région Militaire le capitaine Dieudonné Kasereka, ces localités sont entre autres celles de Kiryama, Kigoro, Kitoga et Mulenge.

Le commandant de la 3ème zone de défense en charge des opérations et renseignements le général Major Padiri Jonas, en mission de service à Uvira, l’a confirmé devant la presse locale lundi 11 février dernier.

Il indique que depuis le début des hostilités, onze rebelles ont été neutralisés, quatre armes AKA 47  récupérés ainsi que plusieurs effets militaires. Le Général Major Padiri Jonas annonce également la mort d’un élément FARDC et deux autres ont été blessés.

Le commandant de la 3ème zone de défense en charge des opérations et renseignements précise que cette première phase des opérations concerne le territoire d’Uvira et ses environs.

Pour rappel, plusieurs groupes armés nationaux et étrangers insécurisaient la population de cette partie du pays depuis le début de cette année.

Parmi  ces groupes, nous pouvons citer les Red Tabara, les FNL ainsi que les rebelles burundais soutenus par autres mai mai, précise Dieudonné Kasereka qui ajoute que six jours ont suffi aux FARDC pour engranger ces résultats.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.
Fermer