Les vendeurs qui exercent leurs activités dans le marché de Nyawera dénoncent ce qu’ils qualifient de mauvaise gestion de la part du président du comité syndical de ce marché BISHIKWABO DONCH.
Dans une lettre adressée au bureau de coordination de la société civile, aux autorités urbaines et dont copie nous est parvenue, ces vendeurs affirment qu’au lieu que ce comité ramène la paix aujourd’hui c’est le désordre qui règne au sein de ce marché.
Pour ce qui concerne la mauvaise gestion, notre source affirme que le président du comité syndical n’a jamais organisé une assemblée générale depuis deux ans et demi alors que les statuts lui oblige d’en organiser deux chaque année.
Monsieur DONCH BISHIKWABO est également accusé de détournement des recettes perçues localement et qui devraient servir aux différents besoins des vendeurs au sein de ce marché.
Ces vendeurs demandent la démission du président du comité syndical et au président de la société civile d’organiser des élections le plus tôt pour apaiser les uns et les autres.
Toutes ces accusations ne sont que des simples mensonges, rétorque BISHIKWABO DONCH. Ce dernier précise que les vendeurs initiateurs de cette lettre sont ceux qui ont soif du pouvoir et ne veulent rien d’autres que le renverser
Il appelle tous les vendeurs à vaquer librement à leurs occupations. Il ajoute que tous ses détracteurs devraient venir à l’Assemblée Générale du 18 décembre prochain pour s’expliquer devant tous les vendeurs.