Le directeur de l’école spéciale du Centre HERI KWETU Balolebwami Willy demande au gouvernement tant provincial que national ainsi qu’aux différents partenaires de venir en aide à plus de neuf cents élèves vivant avec handicap qui étudient dans cette école.

Au cours d’une interview avec un reporter de radio Maendeleo, Willy Balolebwami fait savoir que cette école fait face actuellement à plusieurs difficultés qui risquent d’impacter négativement sur son fonctionnement.

Selon le directeur Willy Balolebwami , la sœur fondatrice de cette école qui était la seule à apporter un soutien n’a plus suffisamment d’argent pour faire face aux multiples besoins notamment la prise en charge des enseignants et l’encadrement des enfants délaissés.

Il renseigne qu’à ce jour, l’école spéciale du Centre HERI KWETU encadre 944 enfants handicapés.

Parmi eux 32 aveugles, 144 sourds muets, 48 déficients mentaux et sept cents vingt  handicapés sociaux ou enfants abandonnés dans la rue et qui sont récupérés dans ce centre.

 « …notre école a vraiment des problèmes parce que c’est une école spéciale qui a été fondée par la sœur Maria Theresa Saez. Cette sœur a fait tout ce qu’elle pouvait, vraiment tout mais actuellement elle n’a plus rien et les parents ont difficile à payer parce que des enfants qui sont là sont des enfants qui ont été ramassé ici et là pour leur donner la chance et le encadrer là. C’est elle qui payait pour ces enfants… Malheureusement l’Etat congolais n’a rien fait pour suppléer… cette école compte 28 personnel mais l’Etat prend en charge uniquement sept. Les parents pour leur part, pensent que l’enseignement est gratuit surtout que les enfants qu’ils envoient ne bénéficient pas de l’amour de leurs parents… nous demandons que l’Etat intervienne en prenant en charge ces enseignants en vue de donner à cette catégorie d’enfants les mêmes chances que tout autre enfant de la RDC… », plaide le directeur de l’école du centre HERI KWETU.

Willy Balolebwami appelle également les parents et toute la communauté à ne pas rejeter les enfants à cause d’une infirmité quelconque car, ajoute-il, ces enfants ont des droits qui doivent être protégés par tous.

Notez que l’école spéciale du centre HERI KWETU est située sur avenue industrielle dans la commune d’Ibanda.