Education

Sud-Kivu:Les problèmes à compétence provinciale dans le secteur éducatif trouveront solutions (Claude Nyamugabo)

Le Gouverneur du Sud-Kivu Claude Nyamugabo promet de s’investir pour que certains problèmes qui gangrènent le secteur éducatif trouvent des solutions en province dans un bref délai à dater de Jeudi 11 Octobre 2018.

Il l’a déclaré à l’issue de la lecture du cahier des charges des enseignants qui ont organisé un sit-in devant le gouvernorat de province à Labotte en Commune d’Ibanda.

Plusieurs enseignants, réseaux confondus se sont rencontrés devant le bureau de coordination de la société civile d’où ils sont partis jusqu’au gouvernorat de province où ils ont organisé leur sit-in.

Ils sont restés là pendant plusieurs heures avant l’arrivée du gouverneur qui les a reçus en début d’après midi.

Dans leur mémorandum, les enseignants reclament notamment la sécurisation de leurs écoles devenues la cible des attaques d’hommes armés, la promulgation de l’Edit portant création du fond provincial d’appui à l’éducation.

Ils dénoncent aussi l’escroquérie dont sont victimes les enseignants de la part de certaines banques lors de la paie.

« … il s’agit des problèmes ci-après : les vols à répétition dans les écoles par des bandits armés ainsi que les spoliations des terrains des écoles… l’obligation faite aux enseignants de payer la dime par certains gestionnaires… nous exigeons donc la tenue d’une table ronde provinciale sur l’éducation pour trouver une solution durable, seul moyen d’assainir le climat dans le secteur de l’éducation. Ne pas tenir compte de cette exigence expose la province à des perturbations durant toute cette année scolaire 2018-2019 avec toutes les conséquences qui en découleraient et pour lesquelles les enseignants déclinent leur responsabilité… », martèle Déo Dialunda rapporteur du Syndicat des Enseignants des Ecoles Catholiques SYNECATH en sigle lisant un extrait de ce cahier des charges.

Le Gouverneur de province Maitre Claude Nyamugabo, regrette le temps perdu par les enseignants pourtant certaines de leurs revendications auraient pu trouver des solutions à temps.

« … pour les problèmes qui relèvent de la province, nous allons examiner très rapidement ces problèmes et vous répondre dans un bref délai parce qu’il y a des choses qu’on peut arranger très rapidement. Pour ce qui relève du ministère national, nous prendrons contact avec le ministre de l’EPSP pour des solutions soient trouvés à vos problèmes », rassure l’autorité provinciale.

Un incident à noter lors de ce sit-in. Onze enseignants dont 3 hommes et 8 femmes ont été blessés suite aux sequestrations de la garde rapprochée du vice gouverneur Hilaire Kikobya. Le gouverneur qui regrette cet incident  promet tout de même  de prendre en charge les soins de ces enseignants.

Jacques Cirimwami, secrétaire provincial du SYNECATH indique que leur sit-in se poursuit ce Vendredi 12 Octobre à la Banque centrale du Congo et le Samedi 13 Octobre à l’Assemblée Provinciale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer