La plénière de l’Assemblée provinciale prévue pour ce jeudi 12 avril n’a pas été tenue faute de quorum. Sur les trente six députés qui composent l’Assemblée provinciale, seulement moins de 15 ont répondu présents.

A l’occasion de cette plénière, les députés devraient adopter le calendrier de la session de mars 2018 ouverte le 30 mars dernier.

Ce calendrier prévoit plusieurs matières. Il s’agit entre autres de l’examen et vote des édits, le contrôle parlementaire, l’évaluation de l’exécution du budget de la province au deuxième trimestre 2017 et au premier trimestre 2018 ainsi que l’examen du fonctionnement général de l’Assemblée Provinciale.

Selon le rapporteur de l’organe délibérant du Sud-Kivu David Ombeni Nakabinda, le calendrier proposé lors de la conférence des présidents sera adopté quelque soit le quorum, et cela conformément aux règlements intérieurs.

Toutefois les observateurs fustigent le comportement des députés provinciaux qui sèchent les plénières pendant une période ou la population traverse une situation difficile sur presque tous les plans.

Certains habitants pensent que le bureau devrait désormais publier les noms des députés provinciaux qui se présentent rarement dans les plénières afin que la population tire des conséquences aux prochaines élections.

Pendant ce temps, des sources sûres nous apprenons que le bureau regrette le fait certains députés accusent le bureau de ne pas organiser des plénières alors que lorsqu’elles sont convoquées, ils sont toujours absents.

Partager l'article