Actualités

Sud-Kivu:Leila Zerrougui dit avoir instruit ses services de documenter le dossier Mbobero

La cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo MONUSCO en sigle Leila Zerrougui a déclaré être préoccupée par la situation humanitaire des sinistrés de Mbobero.

Elle promet  rencontrer personnellement  le chef de l’Etat pour lui en parler.

Elle l’a dit au cours d’une rencontre avec les organisations de la société civile, Samedi 05 Mai 2018  au bureau de la MONUSCO à Muhumba, dans la commune d’Ibanda.

Après plus d’une heure d’échange avec toutes  les faitières de la société civile, Madame Zérougi a instruit  ses services en province de documenter le dossier Mbobero et lui transmettre toutes les informations y relatives le plus tôt.

Présent à cette rencontre, Me Pascal Mupenda, rapporteur national de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile NDSCI remercie Madame Zérrougui pour cette promesse.

Il  promet que sa structure va rendre disponible toute la documentation nécessaire à la MONUSCO pour que la voix des victimes de Mbobero soit entendue et qu’une solution durable soit trouvée.

Après le dossier Mbobero, plusieurs  autres sujets on été développés au cours des échanges  dont le dossier des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda FDLR cantonnés à Walungu, les groupes rebelles présents au Sud-Kivu et les élections  prévues en Décembre.

Le cadre de concertation de la  société civile, la nouvelle dynamique de la société civile et l’ONG régionale des droits de l’homme, Partenariat pour la Protection Intégrée  ont pris part à cette rencontre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer