Une vingtaine de députés provinciaux du Sud Kivu encouragent la campagne TUJIKINGE et demande au Ministre de l’Intérieur de l’étendre dans le reste des territoires pour assurer la sécurité sur toute l’étendue de la province.

C’est ce qui ressort d’une rencontre organisée par le Ministre de l’intérieur et sécurité Luc Mulimbalimba avec les députés provinciaux du Sud-Kivu.

La plupart de ces députés demandent au Ministre de l’intérieur de faire des itinérances dans les territoires du Sud-Kivu pour parler à tous les habitants de l’importance de la campagne TUJIKINGE initiée par le gouverneur de province pour lutter contre l’insécurité.

Plusieurs d’entre eux affirment apporter leur soutien à cette campagne et déclarent être satisfaits des ses résultats mi-parcours dans la ville de Bukavu et dans une partie de Kabare.

Au cours de cette activité, les députés ont tour à tour présentés la situation sécuritaire de leurs entités respectives et proposés de pistes de solution. L’élu de Walungu David Mubalama, remercie le ministre Luc Mulimbalimba de la décision prise d’organiser les missions d’itinérance dans les territoires.

«… Irongo et Kamisimbi sont également très insécurisés. Et comme recommandation, j’ai demandé que le ministre fasse en toute urgence une descente dans ce territoire et après ce territoire, qu’il puisse aussi ailleurs ou se vit l’insécurité… », plaide le député Mubalama.

Pour sa part, le ministre précise que les députés provinciaux  maitrisent mieux les territoires que quiconque. C’est ce qui explique le besoin de les réunir afin qu’ils proposent des pistes de solutions dans le souci de pérenniser les acquis de la campagne TUJIKINGE.

Le ministre Mulimbalimba promet de mettre en pratique les recommandations issues de cette rencontre avec les élus du peuple.

« … ils nous ont dit de faire des itinérances, visiter aussi différents territoires. Dès demain déjà je serai sur terrain avec les membres de mon cabinet. Moi en tant que ministre de l’intérieur et sécurité, je suis censé et obligé d’accompagner le gouverneur de province qui est le numéro UN parce que le problème de l’insécurité n’est le problème du gouverneur ou du ministre de l’intérieur mais celui de tout le monde. Nous sommes obligés tous de collaborer ensemble pour que nous puissions éradiquer si pas réduire le problème de l’insécurité dans notre province… », assure Luc Mulimbalimba.

Bien qu’en Vacances Parlementaires, les députés ont répondu présents à cette rencontre avec en tête la commission défense et sécurité dirigée par le député Songa Biemba Yaya.

La rencontre s’est tenue dans la Salle de réunion du gouvernorat de Province à Labotte en Commune d’Ibanda