Le mot d’ordre lancé par les syndicats des enseignants du Sud-Kivu appelant au boycott des activités scolaires pour trois jours à dater du Jeudi 11 Octobre est respecté dans certains territoires du Sud-Kivu.

Commençons par le territoire de Walungu ou plusieurs écoles comme L’Institut 27 Octobre, le Lycée Mulezi, L’école primaire Kanyamulande, L’Institut Izirangabo, L’école primaire1 et 2 de walungu n’ont pas ouvert leurs porte depuis jeudi, à en croire notre correspondant sur place.

Dans les groupements comme Mulamba, Mushinga et Irongo, Notre source fait savoir que les élèves qui se sont rendu à l’école sont rentré aussitôt par manque d’enseignants.

Quelques écoles qui ont partiellement fonctionné jeudi ont emboité le pas, poursuit notre source.

A Kaziba tout comme à Nyangezi toujours en territoire de Walungu, les élèves qui se sont rendu à l’école sont rentré plus tard à la maison par manque d’encadreurs, comme nous l’indiquent nos  correspondants sur place.

Dans le territoire de Kabare, notre correspondant indique que seules L’Institut Chireja situé à Kavumu et L’Institut Maendeleo situé à Miti fonctionnent normalement.

En territoire de Kalehe, les quelques écoles qui ont fonctionné Jeudi n’ont pas ouvert leurs portes, comme l’indique Emmanuel Cirhuza, le correspondant de radio Maendeleo à Kalehe.

Dirigeons nous dans la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira  précisément à Kiliba Ondes ou les écoles ont fonctionné normalement, a en croire notre correspondant de l’axe Kiliba.

Le mot d’ordre des syndicats des enseignants n’a pas été respecté dans le territoire d’Idjwi.

Notre correspondant sur place fait savoir que les activités scolaires se  déroulent normalement depuis Jeudi 11 Octobre.

Pour rappel, les syndicats des enseignants du Sud-Kivu ont séché les activités scolaires depuis le Jeudi 11 Octobre.

Ces derniers s’insurgent contre des cas de pillages dont sont victimes ce derniers temps certaines écoles et l’escroquerie dont ils sont victime de la part de certaines banques qui les payent.