Les travaux de réhabilitation de la route Bukavu-Kamanyola n’ont toujours pas commencé malgré l’assurance faite par le gouverneur de province à son retour de Kinshasa le 20 mars 2018.

En effet, le gouverneur avait annoncé que les travaux commenceraient avant la fin du mois de mars dernier.

Cette annonce a suscité beaucoup d’espoir dans le chef des habitants qui, depuis un moment, attendent la matérialisation de plusieurs projets surtout dans ce contexte ou la voirie urbaine de même que les routes de desserte agricole sont dans un état de délabrement très avancé.

Rappelons également que cette nouvelle a été avancée pour motif en vue de persuader les transporteurs de ne pas obéir à la journée sans véhicules décrétée par le bureau de coordination de la société civile le 23 mars dernier et qui visait à exiger la réhabilitation des routes au Sud-Kivu.

Pour le ministre Provincial de travaux publics et reconstruction Adolphe Bizimungu Doli, le retard dans les études préliminaires avant l’exécution proprement dites du projet est à la base de ce désagrément.

Il précise que ces études ont pris du temps avant d’être envoyées à l’Agence Congolaise de Grands Travaux pour approbation.

Bizimungu Doli fait savoir aussi que le Directeur Technique de ces travaux est encore en chine où il a eu un problème de santé.

Toutefois, précise le ministre, le Directeur Technique de ces Travaux arrive au courant de ce mois d’Avril et la reprise des travaux de construction de la Route nationale No 5 seront officiellement lancés en ce même mois d’avril.

« … les travaux de la route No5 UEA-Businga-Kamanyola vont commencer. C’est vrai que cela devrait avoir lieu avant la fin du mois de mars mais il y a eu un retard mais il y a eu un retard dans les études d’exécution. Vous avez qu’entre le moment ou on décide, il faut maintenant que l’entreprise fasse les études d’exécution qui doivent être envoyées à l’Agence Congolaise des Grands Travaux pour les approuver et enfin on peut installer le chantier… ces études sont terminées. On est en train de finaliser les plans d’exécution qui seront envoyés au niveau de l’ACGT Kinshasa… », rassure le ministre des infrastructures.

Les travaux de construction de la Route Bukavu Kamanyola en passant par Nyangezi ont commencé à partir de la prison centrale de Bukavu et se sont arrêtés au quartier Panzi à l’entrée de l’Université Evangélique en Afrique UEA en sigle.