Améliorer la gestion et la gouvernance des coopératives minières œuvrant dans quinze provinces de la RDC afin qu’elles arrivent à accroître leurs productions mais aussi de passer de l’exploitation artisanale vers l’exploitation industrielle à petite échelle.

C’est le principal objectif du projet d’assistance technique sur la gestion des coopératives minières lancé ce mercredi 7 février 2018 par le ministre provincial des mines AMISI KUONEWA.

Ce projet consiste à encadrer les coopératives qui sont réellement impliquées dans les activités minières sur le terrain.

Il s’inscrit dans le cadre de la formalisation de l’exploitation artisanale des minerais, à en croire le directeur provincial du Service d’Assistance et d’Encadrement et d’Exploitation Minière Artisanale et à petite échelle SAEMAPE, anciennement appelée SAESCAM John TSHONGA.

« Quarante-cinq coopératives minières seront sélectionnées dans le cadre de ce projet en raison de trois dans chacune de quinze provinces retenues », a déclaré le patron de SAEMAPE Sud-Kivu.

« Ce projet constitue une innovation qui va contribuer notamment au développement de la classe moyenne au Sud-Kivu en particulier et en RDC en général », a rassuré le ministre provincial des  mines AMISI KUONEWA dans son discours d’ouverture.

Propos soutenus par les délégués des coopératives minières à cette activité qui affirment que ce projet va leur permettre de maximiser beaucoup de moyens financiers et moderniser la gestion de leurs organisations.

C’est ce qu’explique ici le chargé de développement au sein de la Coopérative minière et agropastorale pour le développement du Bufuluri dans le territoire d’Uvira COMADEBU  Placide BISIMWA.

Cette activité de deux jours se tient dans la salle de réunion de l’hôtel Elisabeth situé sur avenue Kalehe dans la commune d’Ibanda.