Certains habitants de la ville de Bukavu alertent les autorités en charge de la sécurité sur une nouvelle forme de criminalité qui s’installe actuellement.  Il s’agit d’un réseau criminel qui utilise les noms des organisations non gouvernementales et ceux des grandes personnalités sur base desquels il promet des services, des biens ou des facilités pour aboutir à tel ou tel autre résultat.

Le cas le plus récent concerne un individu qui se fait passer comme chargé du recrutement à l’ONG Alerte Internationale et qui appelle les gens depuis plusieurs jours pour leur faire des promesses d’avoir du travail.

De même, plusieurs autres personnes se sont fait extorquer de l’argent par un réseau mafieux dans l’espoir d’être recruté à la MONUSCO.

Les membres de ces réseaux arrivent même à créer des comptes Facebook, tweeter et sur d’autres réseaux sociaux au nom et pour le compte de plusieurs personnalités.

A partir de ces comptes, ils communiquent avec plusieurs couches de la population pour extorquer de l’argent ou donner des fausses promesses selon que leur cible présente le besoin.

Ce dernier alerte les autorités  sur cette nouvelle forme de criminalité et appelle la population à la vigilance afin qu’elle ne tombe pas dans les pièges des membres de ces réseaux mafieux.