Le parlement régional des jeunes du sud Kivu et l’union des cadres intellectuelles pour le développement du Congo UCIDECO désavoue Mick MUTIKI et lui demandent de démissionner du conseil provincial de la jeunesse.

Dans une lettre adressée au ministre national de la jeunesse et dont copie réservée à la rédaction de radio Maendeleo, ces structures font savoir que Mick Mutiki a dépassé  son mandat contrairement aux normes.

Selon les signataires de cette lettre, depuis 2003, Mick MUTIKI occupe le poste de conseiller mais aucune avancée n’a été enregistrée dans le secteur de la jeunesse au sud Kivu.

L’un des signataires Emmanuel NTALAGONGO estime que Mick MUTIKI devrait servir de pont entre la jeunesse et le gouvernement afin d’amener les jeunes à se retrouver dans les instances de prise de décisions, chose qui n’est pas faite.

« Nous demandons que des élections transparente et démocratique soient organisées  structure afin de rétablir l’ordre au sein du parlement des jeunes », fait savoir Ntulagongo.

Contacté, le responsable du conseil provincial de la jeunesse Mick MUTIKI renseigne qu’il ne peut pas répondre à cette déclaration.

Il précise que les signataires ne sont pas reconnus par sa structure donc ils n’ont pas droit d’écrire au nom du parlement des jeunes au sud Kivu.