La commission pour contrôler et évaluer le patrimoine immobilier de l’Etat a clôturé sa mission hier jeudi 06 juillet 2017.

Le ministre national de l’urbanisme et habitat, Joseph KOKONYANGI WITANENE se dit consterné par la spoliation et occupation illégale des maisons de l’Etat. Plusieurs personnes n’ont pas répondues à l’invitation de l’Etat, le ministre promet des sanctions proportionnelles.

«  Nous avons visité beaucoup de maisons  et parcelles de l’Etat   la situation est alarmante. La parcelle du fond social de la république, le cimetière  de la Ruzizi tout a été morcelé. Je viens pour rendre à l’Etat toute ces parcelles et Maisons. Nous avons envoyé des invitations aux personnes qui sont concernées par le dossier, certaines ne sont pas venues. Elles vont tirer toute les conséquences de leur absence », a conclu Joseph Kokonyangi.