Les trois militaires tués lors des affrontements entre les FARDC et les éléments de la garde d’Abas KAYONGA dimanche 5 novembre reposent à jamais aux cimetières de la Ruzizi. Il s’agit de l’adjudant MANGA MAPE, du premier sergent MANGENDA et le premier sergent Abel MANDA.

Ils ont été enterrés ce lundi après une cérémonie d’hommage organisée au bureau de la 33ème région militaire en commune d’IBANDA en présence des membres des familles, des autorités militaires, policières et politiques.

C’était sous émotion que la cérémonie s’est déroulée.

Dans sa prédication, l’aumônier Kimbanguiste à la 33ème région militaire a exhorté tout le monde à éviter de travailler pour les biens du monde car au monde on est des passagers.

Pour rappel, ces militaires sont morts lors des accrochages survenus à MUHUMBA entre les FARDC et les éléments de garde d’Abas KAYONGA.

Le gouverneur du sud Kivu Claude NYAMUGABO, le vice – gouverneur Hilaire KIKOBYA, le président de l’assemblée provinciale Emile BALEKE et la questeur KINJA MWENDANGA Béatrice ainsi que le commissaire provincial de la police au sud Kivu Louis Second KARAWA ont accompagné ces militaires morts arme à la main.