Les services d’assiettes  de la  province du sud kivu doivent mobiliser  plus des recettes  qu’on ne leur demande pour  la matérialisation des  projets  repris dans le budget de la province exercice 2017.

Cet appel est de la ministre  provincial de l’économie, des finances, du commerce et de l’industrie lors d’une séance de signature de contrat de performance tenue ce mercredi, 08 Février.

Adelaide MUHIGIRWA, fait savoir qu’après le vote de l’édit  relatif au budget, toutes les divisions, la DPMR et les  ministères doivent se rencontrer pour  leur rappeler les obligations de maximiser plus de recettes pour la province. «  Tous les services sont  tenus par l’obligation des résultats.  Ils doivent mobiliser plus qu’on le leur demande. Le budget étant déjà accepté par l’Assemblée Provinciale, tout les services doivent tout faire pour mobilier plus qu’on ne leur demande. C’est dans l’objectif de matérialiser les projets de la province », fait savoir Adelaide.

Certains chefs de division présent à la signature,  déplorent le fait que certaines  taxes jadis à leur disposition ont été transféré au niveau national. D’autres doivent attendre la signature de l’autorité provinciale pour l’accomplissement des certains actes leur permettant de mobiliser des fonds, ce qui selon eux, impacte négativement sur les recettes qu’ils doivent mobiliser.

La ministre, leur demande de travailler dans  la limite de taxes que les chefs de division doivent récolter et lors de la remise du rapport ils pourront mentionner ces difficultés.

La cérémonie de signature a eu lieu dans la salle de réunion du ministère  de l’économie, des finances, du commerce et de l’industrie en présence des ministres provinciaux et  de chefs de division.

 

Partager l'article