Les pêcheurs sur le lac Kivu du côté RDC sont victimes de vol de leurs filets d’autres sont souvent incarcérés s’ils  dépassent la limite lacustre entre la RDC et le Rwanda. Ils demandent  que les autorités s’investissent pour que les limites soient connues. Ils l’ont dit ce Jeudi, 13 Juillet 2017.

Selon  Byamungu Shangi, chargé de sensibilisation à l’Association des aspergeurs du Congo, ASPCO, une association qui  encadre les pêcheurs, si on montre  aux pêcheurs la limite qu’ils ne doivent franchir, cela va leur  éviter des problèmes avec leurs homologues du Rwanda.

A part les pêcheurs, d’autres embarcations  des voyageurs  qui passent par les eaux du côté du Rwanda sont aussi victimes.

Des sources proches   à la Division provinciale de la pêche fait savoir que le problème de délimitation du lac est un problème politique.

Elles proposent  que les autorités du Rwanda et de la RDC  se mettent ensemble pour  rendre visible la frontière sur le lac Kivu et ainsi protéger les pêcheurs qui peuvent aller pêcher de l’autre côté du Rwanda suite au manque de délimitation.