Securité

Sud-Kivu: les FARDC engrangent de nouveaux succès face aux rebelles FNL et FOREBU

Les militaires du secteur opérationnel sukola2 Sud Sud-Kivu continuent avec les opérations pour traquer les groupes armés nationaux et étranger dans le haut et moyen plateau d’Uvira.

Dans deux attaques simultanées sur trois positions de rebelles FNL et FOREBU menées du 6 au 8 Avril 2019, les FARDC ont réussi à détruire les bastions de la coalition FNL et FOREBU dans les localités de Magunda, Ruminako et Mangwa.

Ces rebelles étrangers ont fui vers les forêts de Mushojo et Majaga. Plusieurs localités jadis sous contrôle de ces rebelles ont été récupérées par Les FARDC.

Selon le porte-parole des opérations Sukola 2 Sud Sud-Kivu, le chef des FNL général autoproclamé Aloise ZABAMPEMA a été grièvement blessé au cours de cet assaut avant de fuir dans la brousse.

Le Capitaine Dieudonné Kasereka précise que, dans trois jours, 36 de ces rebelles ont été neutralisés et parmi eux deux officiers supérieurs qui occupaient des fonctions importantes dans cette rébellion.

Plusieurs armes de différents calibres ainsi que des munitions et beaucoup de matériel de communication ont été récupéré par les FARDC, précise le porte-parole des opérations Sukola 2 Sud Sud-Kivu.

Il ajoute que trois éléments FARDC ont perdu la vie et quatre autres ont été blessés durant les combats.

Notre source renseigne que la poursuite de l’ennemi continue dans les forêts de Mushojo et Majaga, toujours dans le moyen plateau d’Uvira.

Le commandant du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu le Général de brigade RUGAI SENGABO David, cité par Dieudonné Kasereka, demande à la population du territoire d’Uvira et de Fizi de continuer à  collaborer avec son armée pour mettre fin à l’insécurité dans la partie du Sud-Kivu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.
Fermer