Les enseignants du Sud Kivu réclament le payement du montant additionnel de 25.000 francs congolais qui a été incorporés à leurs salaires à partir de la paie du mois d’Aout. Selon les professionnels de la craie, le montant supplémentaire de 25 000 francs  congolais est mentionné sur les listings de paie du mois d’Aout mais en réalité ce montant n’a pas été viré auprès des banques qui assurent la paie des enseignants.

Les enseignants disent ne pas comprendre cette situation pourtant la majoration de leurs salaires à la hauteur d’un montant supplémentaire de 25 000 francs congolais  est l’une des garanties que le gouvernement congolais leur a brandi lors des négociations tenues à Kinshasa en prélude de la rentrée scolaire.

En plus du défaut de majoration de leurs salaires, les 5000 enseignants qui devraient être pris en charge par l’Etat congolais à partir du mois d’Aout  ne l’ont pas été. Le Sud Kivu en compte une centaine.

« Nous avons fait  des contacts auprès du secrétariat général à l’enseignement qui a rassuré que la paie du montant additionnel interviendra dans quelques jours.  Si cette paie n’intervient pas avant la fin de cette semaine, les enseignants du Synecath projettent de tenir une marche de revendication le lundi prochain » ajoute Jack Cirhimwami.