Politique

Sud-Kivu: l’AFDC-A accuse le maire d’avoir interdit sa marche évoquant un « motif fallacieux »

L’Alliance de Forces Démocratiques du Congo et Alliés AFDC-A Fédération du Sud-Kivu demande l’implication personnelle du chef de l’Etat Felix Antoine Tshidekedi Tshilombo pour mettre fin à toutes les manœuvres visant à l’exclure dans la formation du prochain gouvernement.

Ce regroupement politique l’a fait savoir Jeudi 15 Aout 2019 au cours d’un point de presse tenu un jour un jour après que le maire de Bukavu ait interdit sa marche de soutien à son autorité morale Modeste Bahati Lukwebo.

Dans un mémorandum adressé au Président de la République, L’AFDC-A accuse le Maire de Bukavu d’avoir intentionnellement violé la Constitution qui donne garantit le droit à la manifestation.

« alors que depuis votre accession à la présidence de la République, le vent de la démocratie, des libertés fondamentales et de l’état des droits a commencé à souffler sur le pays. Certains ennemis peuple sont en train de voguer résolument à contre-courant de ce nouveau vent. En effet, notre regroupement AFDC-A fédération du Sud-Kivu comptait organiser ce jeudi 15 août 2019 une marche pacifique visant à soutenir et à réclamer notre quota de cinq ministères au sein de votre premier gouvernement. Foulant aux pieds les prescrits de l’article 26 de la Constitution de la République Démocratique du Congo garantissant la liberté de manifester, le maire de la ville vient de l’interdire en avançant un motif fallacieux sois disant que le menace du virus Ebola pèserait sur la ville de Bukavu provoquant ainsi une psychose au sein de la paisible population… », lit-on dans ce mémorandum lu devant la presse par le Président Fédéral de ce regroupement le Professeur Augustin Ruchogeza.

Signalons que cette marche a été interdite par le maire de Bukavu qui est du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie PPRD alors que le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi qui, en temps normal devrait être consulté avant la prise de cette décision, est de l’AFDC-A.

Cette situation met plus d’un analyste dans la confusion sur l’appartenance politique du Gouverneur de Province sachant que lors d’une autre marche organisée il y a à peine trois semaines, il s’était rendu dans une manifestation à l’Institut International de l’Agriculture Tropicale IITA.

C’est son vice-gouverneur Marc Malago de l’Union pour la Nation Congolaise UNC qui a été obligé de réceptionner le mémorandum des militants et cadres de l’AFDC-A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer