Les acteurs de la société civile présents lors l’élection du bureau définitif émettent le vœu de voir le nouveau bureau s’inscrire dans une nouvelle logique et non celle de la confrontation et la déstabilisation du gouvernement provincial pour des fins pécuniaires.

Dans un entretien avec un reporter de Radio Maendeleo présent sur place, plusieurs d’entre eux préviennent les élus provinciaux sur la nécessité de ne pas tremper dans des actes susceptibles de discréditer leur mandat.

Ils citent notamment le fait d’initier des motions et autres actions de contrôle juste pour se procurer de l’argent auprès des membres du gouvernement provincial ou les responsables d’autres institutions en province.

« comme population, nous attendons beaucoup de ce bureau. Nous voulons voir un bureau consistant, un bureau capable de booster haut le développement de la province du Sud-Kivu. Nous savons qu’il a été constitué en fonction des dictats de Kinshasa mais nous leur accordons le bénéfice du doute. Nous espérons donc qu’il peut nous fournir un travail de qualité parce que toutes les fois qu’on a chassé des Gouverneurs ici, cela ne nous a avancé en rien. En tout cas, c’est le moment que notre province décolle. Nous ne voulons pas voir un bureau qui rendra l’Assemblée Provinciale la copine du gouvernement ou des députés qui seront chaque fois dans les résidences des membres du gouvernement pour quémander ceci ou cela », déclare Olivier Mashimango, un jeune membre de plusieurs organisations de la société civile.

Des propos auxquels a semblé répondre le président nouvellement élu de l’Assemblée Provinciale Lwamirha Barhumana Zacharie.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, il indique que ceux qui interviennent sur les réseaux sociaux devraient avoir du respect pour les députés provinciaux car ce sont des personnes adultes.

Il regrette de voir qu’il y a des campagnes de diabolisation contre les députés provinciaux et qui est actuellement menée sur les réseaux sociaux indiquant qu’ils n’auraient pas la liberté dans le choix des sénateurs, du Gouverneur et du Vice-Gouverneur.