Santé

Sud-Kivu: la Banque Mondiale prête à soutenir l’Hôpital de Panzi et le Dr Mukwege

Les travaux de modernisation de l’Hôpital Général de Référence de Panzi permettra à cette structure médicale de renforcer sa capacité d’accueil jusqu’à atteindre le nombre de 500 lits. Ceci implique l’augmentation du nombre des agents.

Cette information a été livrée jeudi 8 août 2019 par le représentant de la Banque Mondiale en République Démocratique du Congo Jean Christophe Carret à l’issu d’un entretien avec le docteur Denis Mukwege.

Le représentant de la banque mondiale en RDC a rassuré le prix Nobel de la paix 2018 de la disponibilité des fonds pour le démarrage des travaux de modernisation de l’Hôpital de Panzi.

« je suis venu rencontrer le Dr Mukwege pour trois raisons. Premièrement parce qu’on est déjà en train de travailler avec la Fondation Panzi et l’hôpital de Panzi. Avec le Dr Denis Mukwege on attendait la bonne nouvelle qui est la disponibilité du financement supplémentaire. Aujourd’hui je suis venu lui annoncer la bonne nouvelle selon laquelle ce financement est disponible depuis le 19 juillet. La deuxième chose dont on a discuté c’est la possibilité de l’extension de l’hôpital, sa modernisation et la possibilité que la Banque Mondiale puisse contribuer à son financement. En tout cas on est partant pour examiner la possibilité de financer une partie plus ou moins importante selon le succès de ses activités de fund raising », explique Jean Christophe Carret.

Jean Christophe Carret précise qu’il sera aussi question de construire un autre hôpital dans l’un des territoires du Sud-Kivu dans l’objectif de permettre aux femmes vulnérables d’avoir accès aux soins de santé de qualité et aussi lutter contre la mortalité maternelle.

Le Médecin Directeur de l’hôpital de Panzi, le docteur Denis Mukwege a remercié la Banque Mondiale pour cet appui.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer