Securité

Sud-Kivu: en prélude des opérations militaires, le Général Mundos instruit les éco-gardes du PNKB

Le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos appelle les éco-gardes du Parc National de Kahuzi-Biega à rédoubler de vigilance et accroitre leur capacité combative dans le souci d’aider les FARDC à mettre fin aux groupes armés qui sèment l’insécurité dans la région à partir du Parc.

Appel lancé à l’occasion d’une causerie morale organisée mardi 12 février au site de Tshivanga dans le territoire de Kabare en présence des responsables du PNKB et de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature ICCN.

Au cours de cette activité, le Général Major Akili Muhindo Mundos a rappelé à ses interlocuteurs que la formation militaire qu’ils ont reçue et les armes qu’ils utilisent doivent servir non seulement pour protéger le Parc et son écosystème mais aussi à lutter contre la présence des groupes armés qui se cachent dans ses montagnes.

Le commandant de la 33ème Région Militaire appelle les militaires FARDC et  les éco gardes à collaborer ensemble au cas où des opérations militaires venaient à être lancées contre les groupes armés qui opèrent dans le Parc National de Kahuzi-Biega.

Pour sa part, le porte-parole de la 33ème Région Militaire le major Louis-Claude Tshimwang précise que dans six mois il faudra faire une évaluation de toutes ces opérations car le Sud-Kivu doit être sécurisé à partir des forêts.

A cette occasion le Directeur et chef de site du PNKB De Dieu Byaombe a remis une médaille de mérite au Général Mundos pour ses effort dans la protection des aires protégées du Sud-Kivu et du Maniema. Grâce à cette médaille, le commandant de la 33ème Région Militaire a été désigné comme ambassadeur du Parc.

Le chargé de communication du PNKB Hubert Mulongoyi remercie, au nom de son directeur, le commandant de la 33ème Région Militaire pour ce passage et pense que la sécurité sera renforcée dans le Parc.

« … le fait qu’il est présent aujourd’hui dans le Parc National de Kahuzi-Biega, nous sommes confiants que c’est une assurance pour la protection de nos ressources naturelles… partout où il est passé, dans toutes les régions ou il a commandé ; c’est un Monsieur qui s’est donné à la protection des ressources naturelles de son pays. Déjà le peu de mois qu’il est en train de gérer la région militaire du Sud-Kivu et Maniema, il a déjà manifesté son intérêt à la protection du Parc National de Kahuzi-Biega et c’est ainsi que nous l’avons élevé au rang d’ambassadeur du Parc pour qu’il ne puisse pas s’arrêter mais plutôt il faut qu’il continue », explique Hubert Mulongoyi.

Signalons qu’à cette occasion, le Général Major Akili Muhindo Mundos a visité le camp des éco gardes et plusieurs autres coins de ce Parc créé depuis 1938 et inscrit sur le patrimoine mondial de l’UNESCO en 1980.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer