Politique

Sud-Kivu: élection du bureau définitif de l’Assemblée Provinciale prévue lundi 11 mars

Les élections des membres du bureau définitif de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu interviennent lundi 11 mars prochain et le dépôt des candidatures aux postes à pourvoir pour jeudi 7 mars.

La confirmation est du rapporteur du bureau provisoire de cette institution le député provincial Amani Kamanda Jacques ce mardi 5 mars 2019 au cours d’un entretien avec Radio Maendeleo.

Selon lui, les tractations pour l’installation du bureau définitif ont commencé depuis longtemps et le calendrier transmis par la Commission Electorale Nationale Indépendante est clair à ce sujet.

Le député provincial Amani Kamanda Jacques rappelle à ses collègues que le concours est ouvert à tous sous réserve de quelques critères et les appelle à voter de manière responsable pour honorer le mandat qu’ils ont reçu du peuple.

« les tractations avaient déjà commencé depuis le jour de l’installation de l’Assemblée Provinciale. D’ailleurs la CENI a mis à notre disposition le calendrier qui prévoit les élections pour ce lundi 11 mars 2019. Le dépôt des candidatures intervient déjà ce jeudi 7 mars et c’est pour un seul jour. La liste des candidats qui seront retenus au niveau de l’Assemblée sera directement transmise à la CENI pour publication officielle. Pour être candidat, il faut d’abord être député. Toutefois il y a des particularités qui ont été prises en compte comme par exemple concernant les chefs coutumiers récemment cooptés », explique-t-il.

Le rapporteur du bureau provisoire de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu indique qu’après les élections s’en suivra l’installation du bureau puis les élections des sénateurs, du Gouverneur et son vice conformément au calendrier de la CENI.

L’élu de Kalehe précise également être parti à Kinshasa pour déposer le Règlement Intérieur de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu à la Cour Constitutionnelle pour son examen et le déclarer conforme à la Constitution.

Amani Kamanda Jacques demande aux députés d’être prêts car même si le Règlement Intérieur n’est pas encore envoyé par Kinshasa, il peut déjà être appliqué en vertu du récépissé de la Cour Constitutionnelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer