Le député provincial NAMUNSISI MULEMANGABO Jean-Lucien dit qu’il est déterminé à poursuivre l’initiative entamée pour la déchéance de trois membres du bureau permanent de l’Assemblée Provinciale dont le rapporteur, le rapporteur adjoint et la questeur.

Dans un entretien avec un reporter de radio maendeleo ce mardi 5 décembre 2017, l’élu de Kabare estime que les déclarations faites par certains membres du bureau disant qu’il n’avait pas d’éléments pour prouver ses allégations sur le détournement ne sont que des faux fuyants.

« Qualifiée de  biaisée  ma motion  c’est inacceptable. Le bureau devrait être plutôt décidée au niveau de la plénière à qui elle était destinée car le bureau ne peut être juge et partie dans une affaire dans laquelle ses membres sont incriminés », regrette le député Namunsisi Mulemangabo.

Pour rappel, cette motion a été déposée mardi 28 novembre dernier accusant le rapporteur, le rapporteur adjoint et la questeur notamment de mauvaise gestion financière.

Un jour après soit mercredi 29 novembre, le bureau permanent a rejeté cette initiative estimant que la forme était biaisée