Beaucoup d’élèves sont bloqués des poursuivre leurs études, ou chercher du travail après les études secondaires. D’autres encore, après leurs études universitaires,  n’accèdent pas à leur diplômes universitaire car le dossier ne comporte pas l’original du diplôme d’Etat. Et pourtant, ils avaient réussit à l’examen d’Etat.

Dans certaines écoles, sur autant de réussite à l’examen d’Etat, certains élèves voient  leur diplôme venir d’autres non. Ils sont  dans l’embarra, on leur demande de soucher encore mais, ils attendent  encore sans rien avoir. Nous a fait savoir certains élèves qui ont contacté votre radio.

Selon eux, dans une classe de 38 élèves seuls vingt diplômes était venus. Ils donnent l’exemple du Lycée Katana édition 2009 dont les finalistes de cette école ont été victimes. A part le lycée katana et Nyantende  à Kabare, institut Nyalukeba dans la ville de Bukavu, d’autres écoles seraient dans la même situation.

L’un d’eux, Gabriel Rhugendabanga, ancien élève de l’institut Nyalukemba, nous a fait savoir qu’il terminé ses études universitaires mais, ne sait pas commander son  diplôme de licence et de graduat car dans la constitution du dossier il faut joindre l’original du diplôme d’Etat.

D’autres par contre, sont chassés des établissements dans lequel ils enseignent faute de diplôme dans leur dossier. Ils affirment avoir fait plusieurs demandes au niveau de Kinshasa mais six ans après aucun feed back au niveau  de leurs écoles respectives.

Ces jeunes qui ont  fait tout pour terminer les études après plusieurs sacrifices de la part des parents et d’eux-mêmes, se voient dans la rue car considérés comme illettrés par manque de pièces justifiant leur cursus, confirme un de ces jeunes. Il demande que l’autorité  compétente décante  ce problème car ils ne savent rien faire sans diplôme.

Voulant comprendre pourquoi ce problème persiste, auprès de l’Inspecteur  Principal Provincial, ses collaborateurs nous ont fait savoir qu’il séjourne à Kinshasa.