Les cours n’ont pas commencé à l’ISP ce mardi comme initialement prévu après les rencontres tenues entre le comité de gestion, le collège des étudiants et le gouverneur du sud kivu. Un seul enseignant était présent à l’isp et a dispensé les cours en première année de graduat informatique de gestion.

Le porte-parole des étudiants de l’ISP Bahati Rubango qui nous livre l’information indique que ses camarades ont répondu présent à l’appel du collège mais les enseignants ne se sont pas présentés.

Cette situation est contraire aux compromis ressortis des échanges de lundi entre les concernés.

Bahati Rubango appelle les étudiants à se présenter ce mercredi et au comité de gestion de respecter les compromis tel que conclu.

Le porte-parole de l’ISP annonce qu’il s’inscrit dans la logique du gouverneur qui demande aux étudiants semeurs des troubles et la fermeture de l’internat considéré comme foyer d’insécurité et source de conflits.

Certains observateurs se posent la question de savoir pourquoi cette situation persiste à l’isp Bukavu malgré le passage du gouverneur de province et son adjoint ainsi que le ministre national de l’ESU.