Une confusion règne au sein des membres du comité provincial de suivi des activités minières CPS en sigle. La tripartite gouvernement, société civile et les opérateurs miniers qui gère le fond pour le développement des milieux de provenance des minerais s’entraccuse sur le retrait de 39.800$ dans le basketfound sans l’accord de toutes les parties.

Le ministre des mines sortant, Appolinaire BULINDI montre que les textes créant le CPS stipulent que c’est le ministre ayant les mines dans ses attributions qui exécute les décisions et assure la gestion courante de fonds.

BULINDI fustige le fait qu’il y a eu retrait de l’argent sans son aval en tant que gestionnaire. Avec les documents à sa possession et à travers les contradictions sur l’extrait de compte, BULINDI affirme qu’il y a eu détournement dans le basketfound et laisse le dossier dans les mains du nouveau gouverneur.

La société civile agissant au sein de ce comité déclare qu’il n’y avait pas eu des détournements dans le basketfound.

Elle rejette toutes les acquisitions d’escroquerie et précise que toutes les dépenses ont été réalisées comme prévue par l’assemblée plénière du CPS.

Selon le chargé de programme de l’observatoire gouvernance et paix TIBER DUNIA, la société civile comme membre du CPS fustige la façon d’agir du Ministre des Mines sortant  APOLINNAIRE Bulindi qui a déclaré ce détournement sans fondement réel.

TIBER DUNIA indique le ministre de mines avait conditionné sa signature par le paiement d’une facture de sa mission qui n’entre pas dans le cadre des activités du comité provincial de suivi des activités minières.

Notre source fait savoir que l’état de besoin de paiement de la première tranche pour l’achat du véhicule du CPS a été élaboré suivant la prévision d’octobre 2017.

Le basketfound est un fond donné par les opérateurs miniers au-delà de ce qu’ils payent comme taxes et redevances à l’Etat pour financer le projet de développement dans les zones de provenance des minerais.