L’arrêté portant mesures d’assouplissement en vue d’acqéirir des passeports biométriques ne pas  respecté par le cente de capture des passeports de Bukavu.

C’est ce que dénoncent certains récquerants des passeports biométriques qui se sont confiés à Radio Maendeleo ce Mercredi.

En lieu et place de 100 dollars pour certains et 185 dollars pour d’autres ; les récquérants des passeports biométriques terminent au total 285$ pour acquérir le passeport biométrique.

Le vice premier ministre et ministre des affaires étrangères  et de l’Intégration régionale, Léonard She Okitundu, a signé un arreté fixant à 185$ le prix d’un passeport biométrique et à 100$ pour les détenteurs des passeports semi-biomériques.

Par surprise, le centre de capture ne reconnait plus ceux qui avaient déjà acheté les anciens passeports encore en cours de validité, moins  encore ceux qui viennent acheter directement les nouveaux passeports.

Ils plaident pour le retour à l’ordre et surtout  au respect de l’arreté ministériel signé par Shé OKITUNDU début Novembre.

L’arreté signé par les Ministre des Affaires Etrangères She OKITUNDU indique également  que les passeports biométriques délivrés ont une validité de cinq ans.

Joint à ce sujet, le chef de centre de capture de Bukavu Anseleme MPONGE précise qu’il ne fixe pas le prix du passeport. Il ajoute que les réquerents payent à la TMB les formulaires à 199$ américains et d’autres frais qu’il n’a cependant pas cités. Ils vont à l’Agence Nationale de Renseignement, ANR pour d’autres formalités avant de se rendre au centre de capture, a rencheri Anselme PONGE.

Pour rappel, le gouvernement congolais a interdit l’utilisation des passeports semi-biométriques et l’introduction des passeports biométriques que tout le monde devait acheter même ceux qui detenaient déjà  les passeports les anciens passeports sémi-biométriques en cours de validité.