Le député provincial BATUMIKE RUGIMBANYA plaide non coupable sur les infractions de détention illégale d’armes et munitions de guerre et meurtre avec préméditation ou assassinat.  Alors que le ministère public soutient avoir trouvé une arme individuelle appelée revolver ou pistolet dans sa valise et dans sa chambre ; l’accusé et son épouse affirment que ce sont les militaires venus l’arrêter et qui ont perquisitionné sa maison qui seraient venus avec cette arme.

Pour l’infraction d’assassinat, BATUMIKE dit n’avoir jamais envoyé des gens pour tuer Evariste KASALI Mbongo et qu’il ne le ferait jamais car il est Pasteur.
Mais il reconnaît avoir eu un différend avec ce dernier qui l’avait accusé d’avoir ordonné à ses hommes de tuer Muller, Un sujet allemand chef de KASALI Evariste dans la plantation de BUSHIBIRHU.
A la question de savoir s’il était au courant du groupe dénommé JESHI LA YESU qui opérait dans cette plantation, BATUMIKE nie sur toute la ligne cette accusation. Selon lui, il ne connaît rien de cela.
De même, les 17 personnes qui ont été arrêtées avec lui ne sont que de simples habitants.
Le procès se poursuit ce mercredi.