Securité

Sud-Kivu: à peine la grève des agences de voyage levée, de nouvelles attaques enregistrées dans la plaine

Après trois jours de grève, les agences qui effectuent le transport en commun Bukavu-Uvira en passant par le Rwanda ont repris les activités à partir de lundi 18 février 2019.

La grève a été décrétée dans l’objectif de dénoncer l’insécurité dont sont victimes les agences de transport qui sont régulièrement attaquées par des hommes armés non autrement identifiés.

Le responsable d’une de ces agences, l’agence Okapi, Franklin Akilimali précise que les activités ont repris mais la peur persiste.

Ceci par le fait que le lundi lors de la reprise du transport, deux véhicules ont été attaqués par des hommes armés à Bwegera-Rushima où les passagers ont été dépouillés de leurs biens.

Franklin Akilimali souligne que lors de cette attaque, l’un des chauffeurs de l’agence Okapi El Shadai a été attaqué par les bandits jusqu’à être blessé à la tête.

Pour rappel, la synergie des agences du transport en commun Bukavu-Uvira a organisé une grève de trois jours soit le vendredi et le samedi ainsi que le dimanche dans l’objectif de dénoncer l’insécurité dont les agences sont victimes.

Une agence a été attaquée par des inconnus armés la semaine dernière, attaque qui a causé des morts et des blessés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer