Politique

Sud-Kivu: à leur tour, les étudiants de Kabare s’opposent à l’arrêt invalidant Faustin Kaningu

Les étudiants ressortissants du territoire de Kabare résidant à Bukavu exigent la suspension immédiate de l’exécution de l’arrêt RCE 195 :G18C/AABC de la Cour Constitutionnelle portant invalidation du député national Kaningu Shem Lwango Faustin au profit de Marie-Ange Mushobekwa.

C’est ce qu’on peut lire dans un mémorandum adressé au Président de la République et déposé au gouvernorat de province du Sud-Kivu à l’issue d’une marche pacifique organisée dans les rues de Bukavu jeudi 30 Mai 2019.

Selon les manifestants, Kaningu Shem Lwango Faustin a été proclamé élu comme député national de Kabare par la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI avec 10 883 voix sur une liste qui a eu 20 607 voix.

Ils s’étonnent de remarquer que la Cour Constitutionnelle ait proclamé Marie-Ange Mushobekwa pour récupérer le siège de Faustin Kaningu alors que celle-ci n’a obtenu que 3 848 voix sur une liste de 4 200 voix conformément aux résultats publiés par la CENI.

Les étudiants ressortissants de Kabare estiment que l’arrêt de la Cour Constitutionnelle consacre une violation de la  Constitution et est émaillé d’irrégularités d’où l’urgence de corriger les erreurs matérielles et procéder au recomptage des voix.

Ils estiment par ailleurs que lorsque le peuple s’est exprimé notamment à travers le vote, il s’agit également de l’expression de la souveraineté populaire consacrée par l’article 5 de la Constitution et personne n’est au-dessus de la Constitution.

C’est dans ce sens que, dans leur mémorandum, les étudiants ressortissants de Kabare exigent non seulement l’ouverture urgente des enquêtes impartiales et transparentes pour constater la vérité des urnes mais aussi l’application de la méthode du plus fort reste conformément à la Constitution s’il arrive que l’arrêt attaqué est maintenu après les enquêtes.

Au gouvernorat de province, le mémorandum a été réceptionné par le conseiller politique du Gouverneur Idesbald Byabuze. Ce dernier a promis aux manifestants de parvenir les revendications à qui de droit.

Toutefois il conseille aux étudiants de toujours prôner la paix et la cohésion pacifique mais également d’orienter leurs revendications aussi au président national du BUREC Julien Paluku, parti politique d’où est issu Faustin Kaningu, afin qu’il s’implique aussi dans ce dossier.

Signalons que c’est depuis environ quatre semaines que des manifestations populaires sont organisées par les électeurs de Faustin Kaningu pour protester contre son invalidation en qualité de député national.

Une pétition a même initiée sur l’ensemble du territoire de Kabare pour récolter plus de 15 000 signatures qui équivalent au nombre de voix obtenues par leur élu. Actuellement, la pétition aurait déjà reçu l’adhésion de plus 10 000 personnes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer