A un mois du lancement de l’opération d’identification des électeurs, le bilan est largement positif dans la province du Sud-Kivu.
Ceci en dépit des quelques failles observées dans le déploiement des kits dans certaines zones non accessibles par véhicules.
Sur huit cent vingt quatre centres à ouvrir au Sud-Kivu, déjà sept cent quarante huit sont ouverts, soit 90 pourcent, affirme le secrétaire Exécutif provincial de la CENI, Gaudens MAHESHE.
Tous les bureaux retenus pour Bukavu, Kalehe, Idjwi, Walungu et Uvira ont déjà ouvert leurs portes.
« Il reste à ouvrir trois bureaux à Fizi sur le 115 à y ouvrir, un bureau pour Kabare sur 88, 113 sont ouverts à Mwenga sur 139 retenus pour ce territoire », indique le patron de la CENI Sud-Kivu.
Au total 76 centres restent à ouvrir sur toute l’étendue de la province.
Maheshe regrette cependant que les opérateurs de saisie puissent céder aux rumeurs sur une probable diminution de leurs salaires par la ceni sans puiser les informations à la source.
Tout est clair selon Gaudens MAHESHE est le salaire est uniforme dans la zone opérationnelle 1 et 2, voire la Zone test du Nord Ubangi.
Il les appelle au travail pour l’intérêt de la nation
Signalons qu’à la date du 17 Janvier 2017, plus de sept cent quarante deux mille personnes se faits enrôler au Sud-Kivu. Permi elles plus de quatre cent vingt deux mille hommes soit 57 pour cent sur plus de 319 mille femmes soit 43 pourcent.