Les épreuves de culture générale ont marqué le début ce lundi 18 juin la session de l’Examen d’Etat édition 2017-2018.

Au Sud Kivu, le lancement officiel de ces épreuves a été effectué par le gouverneur de province, Claude Nyamugabo au collège Alfajiri en commune d’Ibanda.

Dans son adresse aux finalistes admis dans ce centre, le gouverneur de province a indiqué que son vœu est de voir le Sud-Kivu enregistré l’élève le mieux coté sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

Le gouverneur croit que son vœu peut se concrétisera parce que le Sud-Kivu regorge toujours les meilleurs de ce pays.

Apres son discours, il s’en est suivi le déballage des malles contenants les items et solennellement le gouverneur les a remis aux autorités de l’enseignement en province avant que ces dernières ne les cèdent au chef de ce centre.

Après le collège Alfajiri et accompagné du maire de la ville avec quelques membres du bureau de l’assemblée provinciale, le gouverneur s’est dirigé à l’athénée d’Ibanda pour constater l’effectivité du début des épreuves de l’examen.

Sur place, le gouverneur a exhorté les finalistes de faire preuve d’assiduité et concentration.

Signalons qu’environ trente mille élèves répartis dans 81 centres passent ces épreuves dans la province éducationnelle Sud Kivu 1 selon l’Inspecteur Provincial de l’EPSP, Jean Baudoin Lokengama.

L’examen se poursuit ce mardi 19 juin avec les épreuves des cours d’options.