Societé

Shabunda: REGAL Mining accusée d’exploiter illégalement les minerais dans la rivière Elila

Le ministre provincial des mines et hydrocarbures au Sud-Kivu compte réunir les notables de la chefferie de Wakabango 1er dans le territoire de Shabunda et les responsables de la société REGAL Mining qui est accusée d’exploitation illicite des minerais dans la rivière Elila ainsi que d’autres services spécialisés du ministère.

Il l’a fait savoir à l’issue d’une rencontre tenue entre les services spécialisés dans ce secteur et les notables de Shabunda, le weekend ici à Bukavu.

L’objectif de cette réunion, à en croire un des notables de Wakabango 1er, le député provincial Wenda Mukangwa Placide est de mettre au clair certaines questions qui opposent la population locale à cette société.

Selon cet élu de Shabundaa, la société REGAL Mining doit arriver à respecter certains préalables avant toute exploitation.

C’est notamment avoir tous titres nécessaires, réaliser une étude d’impact environnemental, signer un cahier des charges avec la population locale et respecter tous les prescrits du nouveau code minier.

Le député Wenda Mukangwa Placide espère qu’à la prochaine rencontre, la société REGAL sera représentée par un mandataire capable d’engager sa responsabilité.

« nous avons été reçus par le Ministre avec tous les services dont le Cadastre Minier, le SAEMAPE, le CEEC et plusieurs autres notables de Shabunda malheureusement la société REGAL n’a été représentée que par un avocat conseil qui n’a pas mandat d’engager sa responsabilité. Cela ne nous a pas permis de prendre des résolutions fermes dans cette première rencontre. Pour la prochaine réunion qui est programmée pour ce 20 Aout, le ministre a insisté pour la société REGAL soit représentée comme il faut et qu’elle amène tous les documents légaux et toutes les références administratives. Nous voulons qu’avant d’exercer ses activités, toute société respecte les droits des communautés locales car quand on fait quelque chose pour une population sans cette population on la fait contre cette population. Nous savons que la population de Wakabango 1er est très en colère mais nous leur demandons de ne rien faire jusqu’à ce que les résolutions nécessaires soient trouvées. Nous avons espoir en cette dernière rencontre », explique Wenda Mukangwa Placide.

Présent à la première rencontre, l’avocat conseil de la société REGAL Mining avait estimé que sa société était en règle tous les services de l’Etat et qu’à la prochaine réunion, tous les documents nécessaires seront présentés au Ministre.

Signalons que c’est depuis plus d’un mois que les notables de Wakabango 1er en territoire de Shabunda s’insurgent contre ce qu’ils qualifient d’exploitation illégale et illicite des minerais dans la rivière Elila.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer