Le voile vient de tomber, le nom tend attendu  par  les partisans de la mouvance présidentielle est finalement sorti. Il s’agit de Ramazani Sharary ancien gouverneur de la province du Maniema.  C’est  Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement Congolais qui l’a  annoncé à la Télévision Nationale Congolaise ce Mercredi, 08 Août à quelques heures de la fin de dépôt des candidatures à la présidentielle et aux élections nationales.

Qui est Sharady

Après sa licence en sciences politiques et administrative à l’université de Lubumbashi, Emmanuel Ramazani Shadary a fait le 3ecycle en sciences politiques et administratives à l’université de Kinshasa où il a obtenu un diplôme d’études approfondies DES. Il a été assistant à l’ISDR et à l’ISC Kindu de 1992 à 1994 et directeur général et cofondateur de l’ISTCA-Secteur privé à Kalemie dans la province du Katanga.

En 1995, il a été élu secrétaire général de la Société civile du Maniema et en 1997, vice-gouverneur sous le régime de Laurent-Désiré Kabila. En 1998, il est nommé gouverneur de la dite province par le même Mzée Kabila. Il sera reconduit en 2001 par l’actuel président de la République, Joseph Kabila.

Cofondateur du PPRD

En 2002, il fonde avec ses pairs le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti au sein duquel il va exercer en 2005 la fonction de Secrétaire national chargé du processus électoral et de président de la Commission de discipline.

Réélu député national en 2011 après la première législature de 2006-2010, il fut la première législature de 2006 à 2011, 1er vice-président de la Commission politique administrative et juridique de l’assemblée nationale et depuis 2012, il est président du groupe parlementaire PPRD. Il coordonne la Majorité présidentielle (MP) à la même assemblée.

Père d’une famille nombreuse

Marié à Madame Wivine PAIPO NGWELI, Emmanuel SHADARY est père de 8 enfants et traine derrière lui une bien longue expérience. Ce comme Assistant et Directeur Général d’Enseignement Supérieur et Universitaire, Acteur de la Société Civile au Maniema et à la Conférence Nationale Souveraine, Vice-Gouverneur, puis Gouverneur du Maniema (1998-2001) sous Mzée Laurent Désiré KABILA

En , Ramazani est choisi comme candidat de la majorité présidentielle pour l’élection qui doit décider du successeur de Joseph Kabila1.