Politique

RDC : Machine à voter, un mauvais esprit de vol s’y cache selon le MLC

La machine à voter crée toujours des divisions au sein de la clase politique de la RDC. Plusieurs partis politique de l’opposition et certaines structures de la société civiles ne sont pas d’accord avec cette machine qu’ils appellent  « machine à voler ». C’est le tour du Mouvement de libération du Congo, MLC qui s’indigne contre l’obstination de la CENI à vouloir imposer au peuple cette machine. Ce parti cher au sénateur Jean Pierre Bemba, le fait savoir dans un communique rendu public et dont copie parvenue à radio Maendeleo.

Le MLC à travers sa secrétaire générale Eve Bazaiba rappelle à l’opinion tant nationale qu’internationale que les élections en RDC sont régies et organisées par le cadre légal dont notamment  la   loi électorale qui interdit l’usage du vote électronique en son article 237 qui  stipule  que  « le mode de vote électronique ne peut être appliquée pour les élections encours ».

 « Cette machine prouve l’intention de  la Majorité présidentielle à  tricher aux  élections. Comment est ce possible d’utiliser cette machine dans un pays où le courant électrique est quasi inexistant et la majorité de la population n’a pas de notions d’informatique », s’interroge Eve Baiba dans ce communiqué.

Dans ce contexte, le MLC s’est dit prête à prouver les voies et moyens des tricheries planifiées à travers cette machine à voter. Il invite au peuple  congolais à rejeter la machine à voter t à résister contre la tentative de lui confisquer le pouvoir de se choisir librement et de façon transparente ses dirigeants.

lire sur le même sujet:

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer