Politique

RDC: la part du Sud-Kivu dans les 100 jours de Félix Tshisekedi

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi a rappelé, samedi 2 mars 2019, qu’il est au service du Peuple congolais et, qu’à ce titre, il doit répondre à ses attentes.

C’était lors de la présentation de son Programme d’urgence pour les 100 premiers jours, un programme qui cible plusieurs secteurs notamment l’économie, les infrastructures, l’énergie, l’agriculture, la pêche et élevage.

Pour ce qui concerne la partie Est de la république, particulièrement le Sud-Kivu, le chef de l’Etat promet de renforcer les effectifs des militaires qui interviennent dans la traque des groupes armés.

S’agissant des routes pour la zone Est, le président Félix Tshisekedi  promet, dans les 100 jours, de remettre en état de praticabilité 60Km de route sur l’axe Bukavu-Goma en supprimant aussi des bourbiers. 

La réhabilitation des 30Km sur le tronçon Bukavu-Kamanyola, 125Km sur l’axe Burhale-Kigulube-Shabunda, 52 km sur l’axe Miti-Bunyakiri-Hombo et 50Km sur l’axe Bukavu-Mwenga-Kamituga-Kitutu.

Pour le volet ponts, le président compte reconstruire, dans les 100 jours, le pont Kawizi sur l’axe routier Bukavu-Uvira, la réhabilitation du pont Munvali, sanza, et Lubumba sur l’axe routier Uvira-Fizi, le replacement du tablier sur le pont Zokwe et Kamisisi sur le tronçon Bukavu-Mwenga mais aussi la reconstruction du pont chez les français sur la route Bukavu-Goma.

Ce programme prévoit que les travaux des routes dans la province du Sud-Kivu débutent entre le 8 et le 15 mars et les travaux de ponts débutent le 5 mars.

S’agissant du secteur de l’éducation, 11 écoles seront réhabilitées dans 4 provinces dont le Sud-Kivu.

Pour l’habitat, 300 maisons  seront construites à Bukavu. Les travaux de construction de ces logements sociaux seront exécutés par la Société Samibo Congo SARL.

Quant au secteur de l’énergie, le Président Félix Tshisekedi compte, dans le 100 jours,  lancer la construction des micros-centrales électriques dans la province du Sud-Kivu pour l’électrification de Walungu, Nyangezi et Fizi. Il compte aussi remettre en état d’accès la route qui mène vers la centrale de Ruzizi premier.

Quelques actions seront menés à la Regideso Sud-Kivu afin d’améliorer l’alimentation en eau potable à en croire ce programme.

Pour le secteur de transport, notre source précise qu’une étude de faisabilité sera faite pour la modernisation du port de Kalundu.

Pour assurer la sécurité alimentaire de la population par la production du lait frais, viande et charcuteries, le président Félix Tshisekedi compte appuyer les éleveurs de Mulume Munene mais aussi appuyer l’entrepreneuriat des jeunes pratiquant l’aquaculture sur le Lac-Kivu.

S’agissant d’autres actions sectorielles, le Président Félix-Antoine Tshisekedi a affirmé qu’il veillera à ce que la justice soit administrée par des personnes intègres et aux valeurs morales irréprochables, disposées à lutter contre la corruption qui ternit l’image d’un véritable Etat de droit.

En ce qui concerne la bonne gouvernance, le Président promet d’élaborer un code d’éthique institutionnel et veiller à son application. Il promet aussi d’assainir le climat des affaires par la vulgarisation du nouveau code minier et par la conclusion des contrats miniers gagnant-gagnant.

Le Président de la République a annoncé que les prisonniers politiques et d’opinions seront libérés dans les dix jours. Selon lui, cette décrispation politique vise à consolider les acquis de la démocratie. Il promet aussi de créer des conditions pour le retour des exilés politiques.

Pour la réussite de ce programme, il indique  qu’il a  besoin de l’accompagnement du peuple congolais qu’il invite au changement des mentalités notamment par le respect de la vie humaine, des droits et de la liberté pour tous. A l’issue des 100 jours, il promet de revenir pour donner l’évaluation des réalisations de ces projets

Noter que ce programme d’urgence pour les 100 premiers jours du chef de l’Etat est chiffré à plus de 304 millions de dollars américains et sera financé par le trésor public à hauteur de 206 millions de dollars américains par le Front de Promotion de l’Industrie (FPI) pour un montant de 70 millions USD et le Fonds National d’Entretien Routier (FONER) pour une somme de 27 millions $.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer