Renforcer les capacités des leaders locaux et de diverses autorités politico administratives sur la stratégie nationale de communication pour le changement de comportement, objectif d’un atelier de sensibilisation organisé à l’intention des députés, ministres provinciaux et membres du gouvernement provincial ce mercredi 21 décembre à l’assemblée provinciale.
Cet atelier organisé conjointement par le ministère du genre famille et enfant et ONU Femme, vise également à expliquer les rôles des leaders locaux ainsi que autorités politico administratives à tous les niveaux dans la vulgarisation de cette stratégie nationale qui décrit les moyens à adopter pour assurer l’autonomisation des femmes à l’est du pays.
Dans son intervention, le professeur docteur, Bosco MUCHUKIWA est revenu sur les mécanismes juridiques de prévention et de répression des violences sexuelles et basées sur le genre, les types de violences dans les sociétés traditionnelles en Afrique, pour ne citer que cela.
« Le choix des participants se justifie par le fait que ces derniers sont influents sur la population et peuvent contribuer à la réduction de violences sexuelles ». a pour sa part indiqué le Ministre provinciale du genre famille et enfant, le Docteur Mwanza NANGUNIA.
De son coté, le gouverneur de province insiste sur la nécessité de créer une synergie de travail entre l’exécutif provincial, les associations et ongs travaillant dans ce secteur, ainsi que l’hôpital de panzi pour lutter contre ces violences.
Les députés de leur part promettent de poursuivre les échanges dans la prochaine session prochaine Afin de voter un édit sur les violences sexuelles et celles basées sur le genre.
Noter qu’un acte d’engagement a été signé par les participants envie de pour poursuivre les actions menées contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre en province du Sud-Kivu.