Environnement

Naufrage de Kalehe: le député Nestor Balyana met en cause les services de l’État

Après le drame qui s’est produit dans le territoire de Kalehe suite au naufrage d’une pirogue motorisée causant la disparition de plus de cent personnes qui étaient à bord, des voix s’élèvent pour demander aux autorités à tous les niveaux d’améliorer les conditions de navigation sur le Lac-Kivu.

C’est le cas du député provincial élu de Kalehe Nestor Balyana qui pense que cela est arrivé suite à la négligence des services aux ports et des services techniques chargés de contrôler les pirogues motorisée avant leur départ du port.

Il estime que c’est inacceptable qu’une pirogue motorisée transporte des marchandises d’un tonnage élevé et y ajouter une grande quantité de marchandises alors que les fortes vagues sont régulières dans le Lac-Kivu.

« c’est depuis longtemps que nous crions sur les ondes des radios que les services techniques ne font pas bien leur travail au niveau des installations portuaires. Il n’est pas normal que plus de deux cents personnes embarquent dans une pirogue motorisée qui, au départ, est surchargée par des marchandises. C’est pas normal de voir les services qui autorisent une embarcation de quitter le quai, sachant qu’il va traverser des eaux troubles, mais sans gilet de sauvetage pour les passagers. Aujourd’hui, tous ces services sont incapables de vous donner le manifeste qui reprend les personnes qui étaient à bord de cette embarcation parce qu’ils sont conscients de leurs magouilles. En réalité, il y avait plus de 200 personnes mais ils veulent nous parler de 49, c’est du mensonge pur », déclare Nestor Balyana.

Il appelle le Président de la République à décréter un deuil national de trois jours car quand il y a plus de 150 victimes, la situation ne concerne plus seulement le territoire de Kalehe mais l’ensemble de la République.

Le député provincial Nestor Balyana estime par ailleurs que pour éviter ce genre de drame, il est important que la route allant de la ville volcanique de Goma jusqu’à Kalehe soit réhabilitée pour éviter que les gens n’empruntent la voie lacustre.

« ce qui pousse les gens à emprunter la voie lacustre, c’est aussi parce que la route se trouve dans un très mauvais état. Avant, il était facile d quitter le Nord-Kivu par voie routière et atteindre tous les centres de Kalehe mais actuellement c’est quasi impossible suite à l’impraticabilité des routes. Sur le Lac-Kivu, il n’y a aucune sécurité mais les passagers n’ont pas d’autre choix car il n’y a même pas de bateau qui peut accoster à la Kalehe », explique-t-il.

Pour rappel, une autre pirogue motorisée a fait naufrage sur le Lac-Kivu toujours vers le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. A cette occasion, une personne est morte et trois autres s’en sont sorties avec des blessures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer